Nos petites vacances d’automne (et Halloween)

Après Saint-Malo, nous sommes parties passer la fin des vacances de la Toussaint chez mes parents dans la maison de mon enfance au Mans. Entre déguisements d’Halloween, petits bonheurs d’automne et retrouvailles familiales…

Rien de tel qu’un retour aux sources auprès des siens pour trouver du réconfort et de la distraction dans une période où l’automne laissant place à l’hiver, le chagrin occupe encore notre quotidien et l’absence est parfois mordante. Alors nous avons retrouvé Anouk la petite cousine d’Alice et Soline, prétexté la fête d’Halloween pour nous amuser follement, balayé les feuilles mortes dans le jardin de Palic et Malusia pour chasser nos soucis, soufflé des bougies sur un gâteau d’anniversaire avec le petit cousin, et profité de sorties au Jardin des Plantes du Mans pour apprécier les couleurs automnales.

Halloween avec la petite cousine

halloween

C’est devenu une tradition chaque année: Alice et Soline retrouvent leur petite cousine Anouk au Mans tous les soirs du 31 octobre pour aller mendier des bonbons au voisinage de leurs grands-parents en brandissant leurs petits sacs citrouilles et en criant « un bonbon ou un sort »! Halloween, c’est un moment joyeux partagé par les cousines qui sont ravies que je les accompagne dans la nuit pour sonner aux portes des maisons du quartier…

Nos préparatifs

Cette année, j’ai ajouté à ma déco des produits de la marque anglaise Meri Meri que j’affectionne: une guirlande spéciale Halloween composée de jolies petites araignées ainsi que quatre ballons à customiser (dont la sorcière ci-dessous), mais je ne vous pas cacherai pas ma déception quant à leur tenue, dommage. Nous avions préparé des sablés avec des emporte-pièces en forme de citrouille, acheté des chocolats chez Jeff de Bruges, de la toile d’araignée à suspendre aux fenêtres et de nouveaux chapeaux de sorcières pour faire la fête comme il se doit.

Mes trois petites sorcières préférées

Côté déguisement, j’ai habillé Anouk en noir en lui nouant un morceau de tulle autour du cou façon cape de vampirette, et elle s’est emparée de son balai de sorcière (seulement pour la photo, car difficile de le trimbaler dans la rue sous la pluie!). Soline, toute de noir vêtue également, a eu l’idée de mettre son morceau de tulle en guise de voile sous son chapeau: effrayante! Alice quant à elle s’est à nouveau fait plaisir avec son déguisement d’apprentie sorcière (Hermione Granger). A leur demande, j’ai ajouté un peu de rouge couleur sang sur leurs bouches, et dessiné une araignée noire sur la joue d’Anouk. Les trois cousines se sont éclatées: après avoir collecté et mangé (presque) tous les bonbons, nous avons mis la musique à fond pour danser!

Petit déj’ de citrouilles

Le lendemain matin, nous avons profité de la déco d’Halloween encore en place pour faire quelques photos au petit déjeuner, et pour finir les derniers sablés et bonbons… Anouk voulait se déguiser à nouveau mais elle a vite été embarquée par les autres jeux proposés par ses deux grandes cousines. C’est donc leur grand-mère Malusia (Maloucha) qui s’est retrouvée avec un chapeau pointu sur la tête!

Le bel automne du Jardin des Plantes de mon enfance

A part ma balade dans la Cité Plantagenêt cet été que je vous invite à (re)découvrir, je vous partage un autre endroit charmant du Mans où j’aime emmener les filles en toute saison: le Jardin des Plantes, où j’ai passé une partie de mon enfance, n’a rien à envier à celui d’Angers. Son petit carrousel 1900 fait craquer les cousins à chaque fois! Quant aux superbes couleurs d’automne, je n’ai pas résisté à en capturer quelques unes… Les feuilles d’érable avec leurs teintes rosées restent mes préférées.

Ramassage des feuilles mortes dans le jardin de Palic et Malusia

Après Halloween, c’est une autre tradition pour les filles, leur cousine et leurs tantines: ramasser les feuilles mortes dans le jardin des grands-parents. C’est souvent la bagarre pour récupérer le meilleur râteau ou empoigner la brouette, mais au final petits et grands prennent l’air en participant à une tâche qui parait moins ingrate… Et ce qui est drôle, c’est que plus on ramasse de feuilles mortes, et plus il en reste!

Alice et Soline sont toujours un peu tristes de quitter la famille, surtout pour reprendre l’école (alors qu’elles s’y sentent aussi bien!), mais je leur dit toujours qu’on se retrouve très vite à Noël pour de nouveaux jeux, de nouvelles danses et une nouvelle déco… D’ailleurs il faut que je pense à préparer les calendriers de l’Avent!

Vous aimerez aussi...