Notre été 2017 au Pays Basque (2/2): côté espagnol

Après la côte française, je vous invite aujourd’hui à découvrir l’album-photos de nos vacances au Pays Basque côté espagnol…

Logés à Ciboure à quelques kilomètres de la frontière espagnole pendant nos dernières vacances, nous avons pu facilement rayonner pour découvrir le Pays Basque, et ainsi descendre visiter quelques villes d’Espagne. Bilbao faisant partie de nos favoris pour le Musée Guggenheim, nous avons donc choisi pour les deux autres journées de faire la part belle à San Sebastian et Pamplona.

Une journée à San Sebastian (sous la pluie)

Pour notre seule journée à San Sebastian, la météo a été très capricieuse hélas: impossible d’avoir la moindre éclaircie sur la Concha, cette baie entourée de deux collines (Monte Igeldo et Monte Urgull), surnommée « la coquille » en raison de sa forme singulière…

La promenade qui longe la plage de la Concha est bordée d’une balustrade ouvragée symbole de la ville. On dit aussi que San Sebastian a des faux airs de Rio de Janeiro avec sa statue du Sacré-Coeur qui domine la baie, du haut du Monte Urgull

C’est plaza de la Constitución que nous nous sommes abrités de la pluie pour goûter aux fameuses tapas vantées dans tout le pays, sortes d’amuses-gueules préparées à partir de recettes traditionnelles de la région, appelées aussi « pintxos« . Pas de chance pour nous, n’ayant pas trouvé l’adresse conseillée par notre guide, nous avons dû nous rabattre sur un bar attrape-touristes avec des tapas à 3€ l’unité!

A part cette petite déconvenue, nous avons pu admirer l’architecture classique de la place, aux arcades à l’espagnole et aux couleurs singulières de gris et de jaune, et surtout ses balcons numérotés qui servaient autrefois à attribuer les places lors des corridas…

Après un déjeuner frugal et humide, nous avons trouvé refuge à la basilica Santa Maria, sous un portail baroque surmonté d’une statue de Saint-Sébastien percé de flèches. Savez-vous que la couleur safran caractéristique de ce monument est due à la pierre sablonneuse du pays ?

Nous avons finalement décidé de rentrer plus tôt que prévu, chassés par l’humidité qui commençait à nous faire frissonner, mais je suis convaincue que si la météo avait été plus avantageuse, nous aurions apprécié différemment la visite de cette célèbre ville de la côte basque espagnole…

Nos coups de coeur au Musée Guggenheim de Bilbao

Amateurs d’architecure et d’art contemporain, Mickaël et moi-même ne pouvions pas passer des vacances au Pays Basque sans faire un crochet à Bilbao pour visiter le fameux Guggenheim Bilbao, l’un des plus grands musées du monde! Construit au bord de la ria par le Canadien Franck Gehry (la Fondation Louis Vuitton à Paris c’est lui aussi), le Musée Guggenheim est un bâtiment à l’allure de paquebot gigantesque qui relève d’une véritable prouesse architecturale. Quant aux collections et expositions que ce musée abrite, j’estime qu’il mérite le détour pour découvrir les oeuvres d’artistes contemporains majeurs… Alors j’ai choisi de vous présenter ici les coups de ♥ de toute la famille!

♥ Alice a aimé faire la connaissance de « Puppy » le chien fleuri géant conçu par l’Américain Jeff Koons. Cette immense sculpture végétale qui trône devant l’entrée du musée est constituée de milliers de pots de fleurs tenus par une armature métallique.

♥ Mickaël a aimé explorer les moindres recoins de la façade pour admirer les prouesses techniques et les innombrables vagues d’écailles de titane qui reflètent la lumière changeante et modifient les volumes selon l’heure du jour ou la teinte du ciel…

♥ J’ai aimé lever les yeux dans l’atrium qui s’élève à 55 mètres de haut, pour admirer la délicatesse de l’architecture avec sa verrière en forme de fleur de métal, ses passerelles suspendues et incurvées ainsi que ses tours d’ascenseurs et d’escaliers vitrées…

♥ Les filles ont adoré parcourir « La Matière du temps », l’installation monumentale permanente de Richard Serra constituée de fascinantes sinuosités de métal brut entre le serpent, l’ellipse et la spirale. En tournant autour, en les traversant pour explorer leurs multiples perspectives, elles ont parfois fait l’expérience d’une sensation vertigineuse d’un espace en mouvement …

♥ En famille, nous avons adoré la rétrospective de Bill Viola, pionnier de la vidéo et de l’exploration de l’image en mouvement:
• fascination des filles pour ses montages vidéos autour des quatre éléments (l’eau surtout!)
• fascination de Mickaël pour ses « story boards »
• de mon côté j’ai aimé découvrir sa mise en scène de « La Salutation », un passage de la Bible où Marie rend visite à sa cousine Elisabeth (qui découvre alors qu’elle est enceinte…)

♥ En famille, nous avons apprécié la dégustation de tapas à la terrasse du Bistro: un endroit accueillant et une cuisine avant-gardiste accessible.

♥ J’ai aimé faire le tour des « Tulipes » de Jeff Koons, probablement pour leur matière en acier brillant et coloré propice aux nombreux selfies!

♥ Soline a aimé se promener au bord du bassin et se faire surprendre par les jeux d’eau…


♥ Et pour finir, les filles n’ont pas du tout été impressionnées par l’Araignée géante de Louise Bourgeois!

Une journée à Pamplona (sous la canicule)

C’est à Pamplona que nous avons profité de la chaleur espagnole pour de bon, après deux précédentes journées très couvertes. Les filles avaient même sorti leurs éventails! Célèbre pour sa vieille ville fortifiée et ses fêtes de la Saint-Firmin, Pamplona nous a séduit par ses petites places ombragées, ses églises et ses ruelles aux façades colorées.

Nous avons démarré notre visite par la plaza del Castillo, la place la plus populaire de la ville avec son kiosque à musique et ses immeubles à arcades du XVIIIe siècle. Elle accueillait jadis des danses, tournois et corridas.

Après un détour plaza de Toros (pour imaginer les corridas derrière les hauts murs des arènes qui étaient fermées ce jour là), nous avons emprunté le chemin de ronde sur les remparts aux pieds desquels passe le chemin de Compostelle. C’est en passant par les rues piétonnes médiévales menant à la plaza San José que nous avons rejoint la cathédrale.

Nous avons choisi de payer nos billets d’entrée pour visiter le Museo Catedral de Pamplona et nous n’avons pas été déçus de ce choix…

Entre la visite du verger médiéval, du clocher, du cloître, de l’escalier hélicoïdal, du réfectoire des moines ou encore des chapelles, nous n’avons pas perdu une occasion pour faire découvrir aux filles les merveilles de cette architecture gothique… Au frais et au calme!

Puis nous sommes redescendus dans la vieille ville, admirant à chaque coin de rue les couleurs pastelles ou vives des façades…

Et c’est devant la pâtisserie Beatriz que nous nous sommes arrêtés pour choisir notre goûter! Au vu des nombreux passants faisant la queue jusque dans la rue et des montagnes de gâteaux proposés en vitrine, nous nous sommes félicités d’avoir déniché cette bonne adresse au gré de notre promenade…

Nous avons choisi de remonter jusqu’aux remparts pour déguster nos gâteaux sur une place que nous avions repérée le matin même. Et c’est à la Mesón del Caballo Blanco, une ancienne auberge médiévale, que nous nous sommes installés en terrasse pour commander une boisson fraiche et finir notre boîte de pâtisseries …

Puis nous avons longé le chemin de ronde en passant devant le Museo de Navarra, avant de reprendre la route du retour. Une bien belle journée, où la découverte de Pamplona nous a vraiment permis de nous imprégner de la lumière, des saveurs et des couleurs espagnoles!

Voilà, les vacances côté espagnol c’est fini, j’espère que mon album-photos vous aura fait voyager! Vous pouvez retrouver la première partie de nos vacances au Pays basque français en lisant mon article ici.

pays basque espagnol

Et comme promis, je termine cet article avec la photo de nos souvenirs rapportés du Pays Basque: un foulard, du chocolat et des crayons de Bayonne, un jeu de 7 familles et des cartes dédicacés par Soledad Bravi, un aimant du Musée Guggenheim, des macarons de la Maison Adam et du touron de chez Paries.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Vous aimerez aussi...