Notre été 2017 au Pays Basque (1/2): côté français

Les voici, les voilà, les photos de nos vacances au Pays Basque! Après un tri laborieux de plus de 1500 photos, je peux enfin vous livrer nos coups de coeur de l’été. Et je commence avec la côte française…

De Hendaye à Bayonne en passant par Saint-Jean-de-Luz, l’arrière-pays et Biarritz, voici quelques étapes de notre séjour au Pays Basque du 15 au 30 juillet 2017…

Notre résidence à Ciboure

Nous étions logés à la Villa Maldagora de Pierre & Vacances dans les hauteurs de Ciboure, à 3 kms de Saint-Jean-de-Luz, une localisation idéale pour rayonner aussi bien en France qu’en Espagne! Entre baignades dans la piscine, grasses matinées, retrouvailles avec nos copains de Corse et autres petits plaisirs de vacances, nous avons essayé d’en profiter un maximum malgré une météo très mitigée…

 

 Nos coups de coeur à Saint-Jean-de-Luz

Avec ses plages et sa jolie ville à taille humaine, Saint-Jean-de-Luz attire de nombreux touristes. Pas facile d’y trouver une place de stationnement en pleine période estivale! Entre plage et shopping, je vous livre ici quelques adresses et bons plans pour profiter de cette petite ville typique de la côte basque que nous avons aimé traverser presque tous les jours…

♥ A l’heure de l’apéro place Louis XIV, s’installer en terrasse sous les platanes et près du kiosque pour profiter des concerts, et laisser les enfants découvrir les peintres installés autour.

♥ Se promener rue de la République, en partant de de la place Louis XIV vers la plage, et apercevoir au n° 17 la plus vieille demeure de la ville, la maison Esquerrena.

♥ Admirer la Grande Plage, ses cabines aux rayures multicolores et sa mer calme, et laisser les enfants s’y baigner en toute tranquillité.

♥ Déguster de délicieux macarons basques chez Maison Adam place Louis XIV et apprécier leur authentique saveur d’amande.

♥ Choisir dans une des boutiques de la rue Gambetta, une paire d’espadrilles basques parmi de multiples coloris (attention cependant: elles ne sont pas adaptées aux pieds sensibles!).

♥ Rapporter de chez Pariès, fameux pâtissier situé 9 rue Gambetta, le traditionnel gâteau basque (sorte de sablé à la crème d’amande) et des mouchous (autres macarons traditionnels).

♥ Se faire dédicacer à la Librairie du 5e art (26 rue Martin de Sopite) la dernière BD de la célèbre illustratrice Soledad Bravi qui vient passer tous ses étés au Pays Basque.

♥ Déambuler sur le port et observer les chalutiers aux couleurs vives, et au loin la Maison de l’Infante, une demeure ocre et rose aux baies arrondies et faux airs de palais vénitien.

♥ Faire son marché à la Halle où s’offre un large choix de fruits, légumes et spécialités basques (jambon, fromage…).

 

Biarritz: plage ou aquarium selon la météo

Un climat doux, des vagues puissantes, du sable fin, des falaises érodées et des villas d’une autre époque font de Biarritz l’une des stations balnéaires les plus mythiques de France. Par de fortes températures, nous nous sommes promenés le long de sa grande plage et avons même admiré le panorama sur la ville offert depuis la pointe Saint-Martin…

Puis nous avons fini la journée à Anglet, non loin de la fameuse grotte de la Chambre d’Amour, sur une plage magnifique prisée des surfeurs (mais qui nous a hélas paru moins adaptée à nous baigneurs qui devions faire preuve de vigilance) …

Par une journée pluvieuse, nous sommes retournés à Biarritz quelques jours plus tard avec nos copains, pour visiter le Musée de la Mer situé sur le plateau d’Atalaye dans un magnifique bâtiment de style Art déco…

Entre les pitreries des phoques, la danse des méduses, le ballet des requins, le défilé des poissons tropicaux et l’envolée des raies, nous en avons pris plein les yeux!

Du haut de la terrasse de l’Aquarium, nous avons pu apercevoir la célèbre Villa Belza qui domine la Côte des Basques et semble défier l’Océan… Une vue magnifique sous un ciel pourtant très bas ce soir là.

Une promenade sur le sentier du littoral, entre Socoa et Hendaye

Longeant la corniche basque sur 25 kms de Bidart à Hendaye, un sentier côtier offre de superbes vues sur la côte, notamment sur les pentes abruptes des falaises et leurs larges dalles de flysch (dépôt sédimentaire). Nous sommes partis du Fort de Socoa pour descendre sur le sentier jusqu’aux abords d’Hendaye, afin d’admirer le spectacle des vagues s’écrasant sur les falaises et apercevoir la côte espagnole…

 

Une journée avec les copains au sommet de La Rhune

A une dizaine de kilomètres de Ciboure, nous avons rejoint avec nos copains le col de Saint-Ignace pour monter à bord d’un authentique train à crémaillère de collection datant de 1924. Après 35 minutes de montée, nous étions rendus au sommet de la Rhune (premier sommet de la chaîne pyrénéenne), à 905 mètres d’altitude.


La Rhune est la montagne mythique de la région: en basque, « Larrun » (la bonne lande) désigne un lieu de pâturage. De fait, l’herbe y est bien verte, et les moutons et bergers jamais très loin…

En arrivant en haut de la Rhune, les enfants ont couru parmi les dolmens et les cromlechs (cercles de pierres), ils ont même caressé des pottoks (poneys sauvages) tandis que nous admirions un magnifique panorama sur la côte basque…

Cette balade en famille avec les copains au sommet de la Rhune reste l’un de mes plus beaux souvenirs de nos vacances au Pays-Basque. C’est d’ailleurs la seule fois où nous avons randonné en montagne, retenus par la fragilité de la cheville de notre petite Soline…

Bien courageux (entre sueur et égratignures, ils s’en souviennent encore…), les papas ont choisi de redescendre à pieds. Quant à nous, nous avons repris le petit train avec les enfants pour les attendre au Col de Saint-Ignace, où nous avons mangé des gaufres et fait des « Photo Booth » rigolos!

 

La grande plage d’Hendaye en fin d’après-midi

Pour tout vous avouer, cela n’a pas été facile au début du séjour de trouver une plage qui convienne à chacun d’entre nous: trop de vagues, trop de monde, trop de cailloux, trop de pente, trop chaud… Puis nous avons découvert l’extrémité de la grande plage à Hendaye, non loin de l’Espagne, et là ce fut le bonheur: du sable fin, la marée basse et des vagues accessibles aux jeux des enfants, et surtout de la place pour étaler nos serviettes et profiter jusqu’au bout de l’après-midi…

Nous avons tellement aimé cet endroit que nous y sommes retournés quatre jours plus tard avec les copains pour nous faire un pique-nique au soleil couchant! Le ciel était dégagé et les enfants se sont baignés presque toute la soirée…

Les frites dégustées sur les serviettes mouillées, la plage qui se vide, la baignade un peu folle à 21h avec les enfants si heureux de nous voir dans l’eau à cette heure incongrue, les parties de frisbee qui s’éternisent, les roues (parfaites) des filles à côté de nos postures de yoga (bancales) face à l’Océan… en font mon deuxième plus beau souvenir du séjour.

 

Une journée en amoureux aux Fêtes de Bayonne

Et puis le dernier jour de nos vacances au Pays Basque, nous avons laissé les filles avec leur copain Félix, le temps pour nous de profiter de Bayonne en amoureux. Hormis son jambon, son chocolat et ses ruelles pittoresques surplombées de maisons à pans de bois rehaussées de volets rouges, verts et bleus, nous avons découvert ce jour là une belle occasion de tester l’art de vivre de cette ville. En effet, le jour de notre visite coïncidait avec le calendrier des célèbres fêtes populaires qui ont lieu tous les ans fin juillet!

Emballés par l’idée de nous revêtir des traditionnelles couleurs basques plus que de participer à une liesse populaire, nous avons apprécié de déambuler sans les filles dans les rues de Bayonne, où nous avons côtoyé de nombreux festivaliers qui avaient TOUS joué le jeu du rouge et blanc! Aux heures de la journée où nous visitions la ville, peu de gens émêchés mais une ambiance familiale ultra sympathique qui nous a fait rester même après le déjeuner…

Face à la Garonne, chez « A table » (une excellente adresse qui change actuellement de propriétaire – NDLR), nous avons déjeuné de délicieuses spécialités basques accompagnées d’une bierre blonde traditionnelle. Une fois n’est pas coutume, nous nous sommes assis à une grande tablée, entourés de voisins tous plus charmants les uns que les autres: une festivalière m’a même offert son foulard rouge en coton à l’effigie de Bayonne… Je n’oublierai jamais la convivialité de ce déjeuner.

Des confettis sur les pavés, une fanfare à chaque coin de rue, des drapeaux et fanions suspendus aux fenêtres, le sourire accroché au visage des festivaliers et nous deux détendus dans les rues de Bayonne… ce dernier jour figurera aussi parmi mes meilleurs souvenirs de nos vacances au Pays Basque!

 

Ces deux semaines étaient denses, alors merci de m’avoir lue jusqu’ici 😉 Dans l’article suivant, je vous raconte nos vacances au Pays Basque espagnol et vous montre nos souvenirs rapportés à Angers: vous pouvez aller le lire ici.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Vous aimerez aussi...