Une journée mère-filles à Nantes

Pendant les vacances de la Toussaint, j’ai emmené Alice et Soline passer une journée mère-filles à Nantes, entre virée shopping et visites urbaines…

A seulement 40 minutes en train d’Angers, Nantes est une ville que nous aimons visiter régulièrement pour sa large proposition culturelle et commerciale. J’ai d’ailleurs déjà écrit 3 articles sur le sujet (retrouvez les ci-dessous)! Ce mardi 24 octobre, nous avons pris le train de bon matin et sommes arrivées à 10h, bien décidées à profiter de cette belle journée.

Une matinée à s’émerveiller au Jardin des Plantes

Malgré la grisaille, nous avons passé toute la matinée au Jardin des Plantes de Nantes,  labellisé « Jardin remarquable » parmi quatre grands jardins botaniques de France. Entre les installations oniriques de Claude Ponti et de Pedro dédiées aux petits (et grands) enfants, et les différents espaces dédiés au végétal, nous en avons pris plein les yeux…

Les serres

Parmi les 800 m2 de serres, certaines étaient fermées mais nous avons pu apercevoir de belles espèces végétales, notamment les cactus de la serre des milieux arides.

Une pause au Café de l’Orangerie

Nous avons apprécié le calme et l’accueil au Café de l’Orangerie lors de notre pause « goûter » du milieu de matinée. A noter: la présence de bouquins pour les enfants, les jolies créations botaniques de Dent de lionne disposées sur chacune des tables et une terrasse d’agrément pour les beaux jours.

Les drôleries de Claude Ponti

Si nous commençons à bien connaître les oeuvres que l’artiste Claude Ponti a installées dans le Jardin des Plantes depuis 2013 dans le cadre du Voyage à Nantes (« Banc géant », « Siestobanc », « Balançoire » ci-dessus,  ou « Dormanron », « Pot-à-porte » et « Totémiques » ci-dessous), Alice et Soline ont pris beaucoup de plaisir à explorer la nouvelle installation pérenne « Dépodépo » composée de tunnels sous-terrains dont les bouches d’entrée et de sortie sont matérialisées par d’immenses pots de terre où peuvent évoluer librement les enfants de 3 à 12 ans.

« Zoulou, ut pictura poesis » de Pedro

Durant l’été 2017, dans le cadre du Voyage à Nantes, le Jardin des Plantes a donné carte blanche à Pedro pour installer son bestiaire imaginaire. Un peu partout dans le parc, l’artiste, influencé par l’art burt, a construit des animaux au format XXL composés d’éléments naturels. Ainsi, nous avons pu faire le tour du serpent géant dans le carré d’herbes aromatiques, nous cacher à l’intérieur du renard géant, mais il semblerait que nous ayons manqué les oiseaux multicolores cachés dans les magnolias…

Un passage au Miroir d’Eau

Nous avons évidemment suivi la fameuse ligne verte pour nous diriger vers le centre-ville de Nantes. Sans oublier un détour au miroir d’eau que nous adorons, tout comme celui de Bordeaux!

Un repas bien mérité chez Glaz

Après avoir traversé le Cours des 50 otages, nous nous sommes arrêtées chez Glaz, un café/cantine/salon de thé intemporel tenu par Aurélie et Séverine, deux soeurs bretonnes charmantes qui cuisinent des produits frais et de saison avec goût et simplicité. J’y ai dégusté une potée de légumes roborative et les filles ont été super bien accueillies. D’ailleurs, saviez-vous que « Glaz » est un mot breton qui ne trouve aucune équivalence en français et qui évoque le nuancier de l’Océan changeant, entre le vert, le gris et le bleu selon la couleur du ciel? Un bien joli nom pour une petite adresse au calme que je vous recommande.

Une ascension au Nid (Tour de Bretagne)

Une fois reposées et restaurées, nous sommes montées au 32e étage de la Tour de Bretagne pour découvrir le Nid, une oeuvre-bar unique au monde conçue par l’artiste Jean Jullien. Le Nid est le refuge d’une immense oiseau blanc endormi, mi-cigogne / mi-héron (sur lequel les enfants aiment escalader et glisser comme sur un toboggan!), qui veille calmement sur la ville à 120 mètres de haut. A la nuit tombée, soirées électro, live ou imprévisibles prennent possession du lieu.

Nous n’avons pas manqué de faire un tour sur le balcon qui offre un panorama à 360° sur la ville de Nantes. Après avoir repéré dans le paysage urbain la célèbre tour de LU, le Château des Ducs de Bretagne, la Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul et la grue jaune de l’Ile des Machines, Alice a même repéré le clin d’oeil du Nid: l’oeuf au plat représenté sur l’un des toits en contrebas (cherchez-le dans mon avant-dernière photo ci-dessous)!

Une après-midi shopping

Se balader dans les rues du centre-ville et découvrir de nouvelles boutiques (ou revenir dans celles que l’on aime), c’était le programme de notre après-midi! Je vous laisse découvrir les images, mais n’hésitez pas à cliquer sur le lien de chaque boutique pour en savoir plus (adresse, horaires, produits).

Henry & Henriette (mercerie créative)

Bonton (concept-store pour enfants)

Sous les Etoiles exactement (family store)

L’Atelier du Petit Parc (déco, mobilier vintage et créateurs)

Un goûter chez Sugar Blue

Pour faire une pause à Nantes, nous aimons nous arrêter chez Sugar Blue, un salon de thé à mi-chemin entre le café suédois cosy et le coffee-shop américain, avec ses gâteaux et thés faits maison, son papier peint rétro d’Orla Kiely et ses murs bleu canard. Les filles ont dégusté un cookie châtaigne/chocolat/noix de saison, et moi un délicieux banana bread, sans oublier un thé noir glacé menthe/citron/pêche.

Un petit tour au Passage Pommeraye

Pas de visite de Nantes sans faire un tour par le Passage Pommeraye, cette magnifique galerie couverte du XIXe siècle composée de 3 niveaux distribués par un escalier monumental…. mais toujours une petite déception pour la photographe que je suis et qui se trouve chaque fois « encombrée » par les touristes et visiteurs 😉 C’est dans un de ses miroirs mouchetés que nous avons choisi de faire notre selfie mère-filles en souvenir de cette belle journée.

Un Photo Booth à L.U.

Et puis, avant de reprendre notre train, nous sommes passées rapidement au Lieu Unique, dans l’ancienne biscuiterie réhabilitée en lieu alternatif (j’en parle dans un précédent article ici). Mon idée: faire une photo souvenir rigolote au photomaton vintage installé près du bar… et des toilettes, où Alice a bien failli rester enfermée 20 minutes avant le départ de notre train ! Un petit conseil: attendez au moins 10 minutes que la photo sèche avant de la ranger au fond de votre sac (la nôtre s’en souvient encore)…

Bye bye jolie Nantes

Nous avons repris le train à temps, après une belle journée bien remplie et des idées plein la tête, puisque ce genre de journée est un véritable booster pour l’inspiration! Evidemment le lendemain j’ai déballé nos petits trésors nantais…

  • un sac surteint rose et des pochettes parfumées Kerzon (Bonton)
  • une crème hydratante Minois, une carte Cinq Mai et une grande étoile lumineuse Sirius (Sous les étoiles exactement)
  • un set de papier design pour les fêtes (Sostrene Grene)
  • et des cartes de visite et notre Photo Booth souvenir de LU.

Et vous, quelles sont vos adresses favorites à Nantes? La prochaine fois, j’espère bien aller visiter le Musée des Beaux-Arts et vous en parler ici…

Pour retrouver mes précédents articles sur Nantes, cliquez sur les liens ci-dessous:

(Carte illustrée de Nantes sur ma première et ma dernière photos : Nantes City Guide by Julie flamingo)

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Vous aimerez aussi...