Notre été 2016 (3/3): Chamonix

Après l’Italie, voici en images la fin de nos vacances avec notre petit séjour à Chamonix, riche en découvertes et en émotions…

Après deux semaines en Corse et deux jours en Italie, notre séjour de trois jours à Chamonix marque la fin de nos belles vacances de l’été 2016. Nous sommes arrivés le mercredi 3 août dans notre petit chalet à Argentière, un village situé à quelques kilomètres de Chamonix.
Entre détente et randonnées, notre séjour a aussi été l’occasion pour nous de rendre, en famille, un hommage émouvant à Flo, le jeune frère de Mickaël disparu dans la région en 2014… Mais en nous emmenant à Chamonix, ce qui comptait avant tout pour Mickaël (qui a longtemps partagé cette passion de l’alpinisme avec son frère), c’était de nous faire découvrir ce lieu magique. Alors malgré notre peine encore bien présente, nous avons essayé d’en profiter…

Notre chalet à Argentière

1608_vacances_chamonix_appart_1
Des lits douillets, de délicieuses crêpes aux myrtilles, des carnets de croquis bien remplis et une belle vue sur le Mont Blanc… voilà ce dont nous avons agréablement bénéficié pendant ce séjour!
1608_vacances_chamonix_appart_41608_vacances_chamonix_appart_5
Alice, passionnée de géographie, qui prépare la randonnée du lendemain avec son papa…

Notre première randonnée vers le Buet

1608_vacances_chamonix_buet_13
Le jeudi 4 août, Mickaël nous a proposé en connaisseur une première randonnée pour se mettre en jambes… Alors au placard les tongs Havaianas achetées en Corse! Nous avons chaussé nos gros godillots Décathlon, attrapé nos bâtons de marche et  enfilé nos sacs à dos bien garnis pour découvrir la vallée menant au sommet du Buet.
1608_vacances_chamonix_buet_11 1608_vacances_chamonix_buet_6 A la moitié du parcours nous attendait une spectaculaire cascade, ainsi qu’une pause bien méritée dans un chalet au charme pittoresque…
1608_vacances_chamonix_buet_4 1608_vacances_chamonix_buet_5
1608_vacances_chamonix_buet_10 1608_vacances_chamonix_buet_14 1608_vacances_chamonix_buet_16
Nous avons même vu passer des ânes (chargés comme des mulets, n’est-ce pas?), qui venaient approvisionner le refuge de la Pierre à Bérard situé deux heures de marche plus loin en direction du Buet.
1608_vacances_chamonix_buet_121608_vacances_chamonix_buet_8 1608_vacances_chamonix_buet_2
Pas de bouquetins à l’horizon dans les jumelles de Mickaël…
1608_vacances_chamonix_buet_7
… mais les filles ont ramassé plein de myrtilles!
1608_vacances_chamonix_buet_151608_vacances_chamonix_buet_19 1608_vacances_chamonix_buet_17 1608_vacances_chamonix_buet_1Une belle randonnée sous une météo clémente, qui a fait notre bonheur.

La montée mythique à l’Aiguille du Midi

1608_vacances_chamonix_village_1
Le vendredi 5 août, nous nous sommes levés aux aurores pour accéder à la gare du téléphérique de l’Aiguille du Midi. Après une bonne heure dans la file d’attente (Mickaël n’avait jamais vu ça hors saison, lui qui avait l’habitude d’accéder aux bennes rapidement!), nous avons entamé notre montée en cabine à flanc de montagne, avant d’arriver au sommet situé à 3842 mètres d’altitude… Pendant cette ascension, point de vertige heureusement, mais une vue à couper le souffle sur la vallée de Chamonix.
1608_vacances_chamonix_aiguille-midi_131608_vacances_chamonix_aiguille-midi_121608_vacances_chamonix_aiguille-midi_11608_vacances_chamonix_aiguille-midi_7 1608_vacances_chamonix_aiguille-midi_6
Là-haut nous avons été saisis par la température qui avoisinait quand même les  3°C! Heureusement, Mickaël nous avait prévenus et nous avons enfilé nos polaires. Je ne vous cache pas notre émotion à la vue de ces alpinistes qui descendaient en course, arnachés comme il se doit, disparaissant derrière la barrière qui retenait les touristes que nous étions, se dispersant à l’horizon en minuscules petits points noirs sur cet épais manteau blanc… Comme Flo jadis.
1608_vacances_chamonix_aiguille-midi_111608_vacances_chamonix_aiguille-midi_81608_vacances_chamonix_aiguille-midi_10
Je crois qu’à cet instant, Alice et Soline n’ont pas perçu notre émotion… Ont-elles pensé intérieurement, sans vouloir nous en faire part, à leur tonton et parrain qui avait découvert ces paysages grandioses bien avant elles?
1608_vacances_chamonix_aiguille-midi_14
Et toi,  Mickaël, dont les secrets du coeur sont parfois impénétrables, qu’as-tu ressenti à ce moment là?  C’est moi qui aurais dû te prendre dans mes bras, mais c’est toi qui a essuyé mes larmes…
1608_vacances_chamonix_aiguille-midi_9
Avec le sourire quand même, nous avons pris la pose entre le Tacul et le Mont-Blanc (à l’arrière-plan)
1608_vacances_chamonix_aiguille-midi_4

1608_vacances_chamonix_aiguille-midi_5Puis nous avons repris le téléphérique pour descendre à mi-parcours, au Plan de l’Aiguille.

Notre deuxième randonnée: les Balcons

Depuis le Plan de l’Aiguille vers la Mer de glace

1608_vacances_chamonix_balcons_1
C’est à partir du Plan de l’Aiguille, donc, que nous avons effectué notre deuxième randonnée. Alice et Soline s’en souviennent encore: pour arriver jusqu’à la Mer de Glace, ce fut interminable! Mais tellement beau…
1608_vacances_chamonix_balcons_2 1608_vacances_chamonix_balcons_81608_vacances_chamonix_balcons_9 1608_vacances_chamonix_balcons_12 1608_vacances_chamonix_balcons_31608_vacances_chamonix_balcons_4 1608_vacances_chamonix_balcons_11

Hommage à Flo: la Mer de glace et le petit train du Montenvers

1608_vacances_chamonix_balcons_5
Nous avons marqué une pause face à la Mer de Glace… Puisque non loin, c’est sous l’Aiguille de l’M que Flo nous a quittés ce triste 12 septembre 2014. Je me souviens encore de l’appel au secours que m’a lancé Mickaël après sa chute… A 800 kilomètres de là, prise dans le tourbillon du drame et après toutes les questions que j’ai pû poser à mon mari pour comprendre, j’ai imaginé ces lieux presque comme si j’avais assisté à la scène… Cela m’a fait du bien d’y retourner pour de « vrai », de chasser le fantasme et les images que je m’étais faites de cette maudite montagne.
1608_vacances_chamonix_balcons_6
J’ai préféré laisser Mickaël prendre du temps seul face à la montagne. Depuis l’accident dont il a été témoin, c’est la première fois qu’il retournait avec nous sur ces lieux chargés de leur histoire…
Silencieusement, Alice et Soline ont bâti un petit cairn… Puis, comme si le ciel avait entendu notre peine, il a viré au gris, et nous avons chacune formulé quelques voeux de prière dans nos âmes encore meurtries…
1608_vacances_chamonix_balcons_151608_vacances_chamonix_balcons_131608_vacances_chamonix_balcons_14jpg
La descente était longue et pénible, nous pensions ne jamais en voir le bout. Arrivés à l’Hôtel du Montenvers, nous nous sommes assis en terrasse pour trouver un peu de réconfort…
1608_vacances_chamonix_montenvers_4 1608_vacances_chamonix_montenvers_51608_vacances_chamonix_montenvers_2
Puis nous avons pris le petit train mythique du Montenvers pour redescendre dans la vallée…
1608_vacances_chamonix_montenvers_1 1608_vacances_chamonix_montenvers_61608_vacances_chamonix_montenvers_7Après cette grosse journée chargée en émotions, nous nous sommes écroulés de sommeil…

 Bye bye Cham

1608_vacances_chamonix_village_2
Le samedi 6 août au petit matin, nous avons bouclé nos valises. Avant de partir pour de bon, nous avons traîné un peu pour visiter le centre de Chamonix et acheter nos derniers souvenirs de vacances.
1608_vacances_chamonix_village_3 1608_vacances_chamonix_village_4
Après une bonne tartiflette et quelques glaces de chez Richard, nous avons quitté Chamonix (et son fameux bureau de la Compagnie des Guides) le coeur un peu lourd…
1608_vacances_chamonix_village_6 1608_vacances_chamonix_village_51608_vacances_chamonix_village_9

J’ai beaucoup aimé ce lieu, cela m’a aidé à comprendre cette passion de l’alpinisme qui unissait Mickaël et son frère jadis. Je crois que les filles ont été emballées aussi. Quant à Mickaël, je pense que cela l’a rassuré de pouvoir nous montrer le côté plaisant du lieu, malgré le drame qui s’y est joué…
Hormis mes appréhensions, cette étape à Chamonix était importante pour nous quatre. C’est comme une page dans notre deuil qui s’est tournée à ce moment là. Et c’est sans doute la raison pour laquelle j’ai choisi de dévoiler cette tranche de vie aujourd’hui sur le blog…

Vous aimerez aussi...