Une escapade à Paris en amoureux

La semaine dernière, nous nous sommes offerts deux petits jours à Paris en amoureux… Retour en images sur nos jolies découvertes et tendres promenades dans un froid glacial.

Quand Mickaël m’a annoncé qu’il devait prendre des congés aux vacances de février (ce qui n’arrive jamais!), j’ai sauté sur l’occasion pour lui proposer un petit séjour dans la capitale en amoureux, afin de rattraper notre soirée de Saint-Valentin que nous n’avions pas pu fêter le jour J. Alors, même s’il y travaille, mon mari a accepté ma proposition de nous échapper à Paris tous les deux, et nous sommes partis pour deux jours avec mon dernier city-guide parisien (écrit par la journaliste Marie-Anne Bruschi et édité par Milk Magazine, et pas que pour les enfants!).

Le charme de l’Hôtel Henriette

Séduite par les nombreuses photos qui circulent sur Instagram, j’avais loué une chambre à l’Hôtel Henriette dans le 13e arrondissement (métro Gobelins, près du quartier Mouffetard), afin de pouvoir rayonner facilement dans Paris. Loin des stéréotypes hôteliers, ce mignon petit hôtel de 6 étages nous a charmé par son calme, son confort… et sa déco (bravo Vanessa Scoffier)! Comme nous sommes en pleine phase de conception pour notre future maison d’architecte (voir mon article ici), il nous a fourni de belles inspirations côté couleurs notamment: tous les nuances de bleu tendance y sont déclinées (céladon, nuit, paon, canard, pétrole….). Je profite donc de cet article pour vous faire une petite visite de cet hôtel à la déco chic et bohème, où les meubles et objets chinés côtoient des pièces contemporaines et design face à de sublimes papiers peints, pour notre plus grand plaisir (et celui de mon iPhone!).

Un petit côté art déco à la réception

Un style romantique pour la verrière côté cour

Inspiration scandinave pour la chambre n°44

Ambiance familiale au petit-déjeuner

Le charme parisien du jardin d’hiver

Un dîner sur le toît du Centre Georges Pompidou

C’était l’idée de Mickaël depuis qu’il a testé le lieu pour ses rendez-vous professionnels: m’emmener dîner au restaurant Georges situé en haut du Centre Georges Pompidou. Et comme nous sommes tous les deux amoureux de ce haut lieu d’architecture contemporaine, quoi de plus romantique que de fêter notre Saint-Valentin en rooftop et by night, en profitant d’une vue à plus de 180° sur Paris? Malgré le froid et la fatigue, nous avons passé un très agréable moment…

En regardant bien, on aperçoit au loin le Sacré-Coeur, la Tour Eiffel (qui nous a même offert le spectacle de sa robe scintillante!), la Tour Montparnasse, la Grande Roue de la Concorde, Notre-Dame et bien d’autres monuments emblématiques parisiens… Pour vous qui me lisez, sachez que le rooftop du Centre Georges Pompidou est accessible gratuitement en journée: pas besoin de payer un billet d’entrée pour visiter le musée ou de consommer à la terrasse du Georges (qui au passage présente une carte excellente, mais onéreuse bien sûr en raison de la vue!).

Une promenade au Jardin des Tuileries enneigé

Le jeudi matin, nous avons eu l’agréable surprise de découvrir Paris recouvert d’un léger manteau blanc. Alors bravant le froid, nous avons filé au Jardin des Tuileries pour capturer quelques photos de ces magnifiques paysages. Le contraste entre la pellicule blanche et le vert des arbres et chaises Fermob dispersées dans le parc a interpelé mon oeil d’iPhonographe…

Nous étions gelés, ça se voit tant que ça?!

La visite incontournable de l’Appartement Sézane

C’est la marque digitale de prêt-à-porter « made in France » qui cartonne en ce moment sur Instragram: créée par la jeune entrepreneuse Morgane Sézalory en 2013, Sézane propose des vêtements chics et tendance, et notamment des mailles de qualité aux détails raffinés et féminins que de nombreuses blogueuses s’arrachent… Curieuse et séduite par le concept de la marque, je voulais voir de plus près la boutique située 1 rue Saint-Fiacre dans le 2e arrondissement. Et je n’ai pas été déçue: un accueil soigné, des bouquets de fleurs fraîches, des canapés invitant à la détente, une scénographie très étudiée des vêtements et objets de papeterie et de maroquinerie, le tout dans un écrin offert par un espace chic et confortable où l’on resterait bien prendre un thé ou lire un livre… Impossible de ne pas craquer: j’ai opté pour une brosse à cheveux Bachca Paris, et pour deux cartes de belle papeterie (Les Editions du Paon et l’Atelier 225). Mais le sac-bourse Farrow chocolat lisse repéré pour mon anniversaire n’était plus disponible, dommage…

Une visite du Centquatre à la Villette

Nous avons terminé notre petit séjour à Paris par une virée à la Villette dans le 19e arrondissement. Je voulais découvrir depuis longtemps le Centquatre, ce lieu artistique et culturel innovant où se mêlent spectacles, expositions, concerts, art en amateur, incubateur de start-ups ou résidences d’artistes… Un peu décontenancés au départ par cet espace immense dans lequel évoluent danseurs de hip-hop, jongleurs et acrobates, au centre d’une galerie desservant notamment boutiques (Emmaüs Défi), cafés (le Grand Central) et garderie (la Maison des Petits), nous avons découvert des petites pépites et une belle exposition d’art contemporain.

Nous avons pu visiter la partie extérieure de l’exposition d’art numérique présentée au Centquatre, « Les faits du hasard », avec des oeuvres issues de technologies parfois pointues impliquant la programmation informatique. Gros coup de coeur pour celle des japonais So Kanno et yang02, « Semi-Senseless Drawing Modules », sorte de grande fresque murale où des crayons feutres, activés par des capteurs réagissant à la présence des visiteurs, viennent percuter la toile en de multiples points pour faire apparaître un graphisme pastel aléatoire…

Une autre installation cinétique des québécois Alice Jarry et Vincent Evrard, « Lighthouses » a attiré notre attention: des carrés de verre actionnés par des robots frappent le sol et déplacent du verre brisé en émettant des sons au rythme imprévisible et en reflétant des jeux chromatiques, comme dans un paysage de glace miniature. Une oeuvre que j’ai trouvé de circonstance après la neige aux Tuileries…

Enfin, nous n’avons pas manqué de faire une petite séance marrante au Fotoautomat installé juste à côté de l’exposition, histoire de ramener un souvenir rétro de notre séjour parisien…

Au gré de nos promenades…

Voici pour finir quelques découvertes culture, food & shopping, afin de rester fidèle à ma tradition des bonnes adresses.

Maison Sauvage, restaurant intemporel (6e)

Smallable, concept-store pour toute la famille (6e)

Ofr, librairie-galerie pour amateurs d’art, mode et architecture (3e)

Le Bon Marché, mon grand magasin parisien préféré (6e)

Place Vendôme et la façade en trompe-l’œil de Boucheron (1er)

paris

J’espère que cette balade parisienne vous a plu et inspiré… Pour en savoir plus, n’hésitez pas à me poser vos questions dans l’espace de commentaires ci-dessous, j’y répondrai avec plaisir!

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Vous aimerez aussi...