Un anniversaire au Domaine de la Trigalière

La semaine dernière, nous avons passé le week-end de l’Ascension dans le magnifique Domaine de la Trigalière au coeur de la Touraine, pour fêter les 70 ans de mon papa… Dépaysement et retrouvailles familiales au programme.

C’est à 30 kilomètres de Tours, à Ambillou, dans le superbe Domaine de la Trigalière (une forêt privée de 1200 hectares) que nous avions loué une maison de campagne afin de rassembler la famille pendant quatre jours à l’occasion de l’anniversaire de Papa. Sans vraiment savoir ce qui nous attendait, la maison de la Beausserie (parmi les dix autres proposées à la location), nous plaisait déjà beaucoup en photos. Mais nous n’imaginions pas être ainsi surpris en arrivant. Ce long week-end était tellement beau à tous points de vue que je vous le raconte en images et vous emmène visiter ce merveilleux domaine…

Le Domaine de la Trigalière, un lieu d’exception

A notre arrivée, nous avons été accueillis par Léa au Château de la Trigalière. Appelé aussi « Le Cottage », il se situe à l’entrée du domaine et propose des salles de réception pour des mariages ou des séminaires. Cet ancien pavillon de chasse de 1840 en briques rouges et pierres blanches dessert plus ou moins à proximité la dizaine de communs du domaine restaurés en maisons de campagne.
La nôtre étant située tout au Nord, Léa nous y a guidés en voiture. Nous avons alors traversé des bois et longé trois étangs, croisant quelques unes des maisons et passant parfois sur des petits ponts de bois, avant d’arriver à la Beausserie, notre maison de campagne pour le week-end…

la trigalière

La Beausserie, notre petite maison dans la prairie

La surprise que nous a réservé La Beausserie, ce fut non seulement son emplacement, perdue au milieu des bois, mais également le charme de son intérieur. Nous ne nous attendions pas à une telle découverte!
Composée de deux petites maisons du 18ème disposées en L, cette demeure entièrement rénovée fait face à l’étang de la Beausserie, et sa couleur « terracotta » lui donne un petit air champêtre en contrastant avec le bleu du ciel et le vert des herbes qui l’entourent… Le petit bonus que nous avons manqué (mais nous reviendrons), c’est le bain nordique en cours d’aménagement dans le jardin.
Les cinq enfants ont pu apprécier le terrain de jeux illimité autour de la maison, quant à nous la dizaine d’adultes, nous avons savouré le calme des lieux et saisi maintes occasions pour nous promener autour de cette jolie maison dans les chemins de campagne, que ce soit sous la pluie ou au coucher du soleil…

Le charme de cette demeure nous a saisi dès l’entrée de la pièce principale, avec sa charpente apparente et sa cheminée d’époque. Côté chambres, nous avons apprécié le confort des lits faits à l’arrivée. Dans la cuisine, nous disposions de tout le nécessaire de vaisselle (torchons, pastilles, éponges etc). Le point négatif pourrait être le bruit répercuté par la hauteur sous toiture dans la pièce principale; hormis ce détail nous n’avons manqué de rien et n’étions (presque pas) à l’étroit, comme en témoignent les photos et le descriptif ci-dessous…

A notre disposition:
. une grande pièce principale
. un petit salon
.  deux cuisines et un cellier
. cinq chambres (dont deux suites)
. quatre salles de bain et cinq toilettes
. un barbecue et un salon de jardin

La grande pièce principale

Les suites

Le dortoir (6 lits)

Un terrain de jeu illimité pour les enfants

Evidemment les cousins s’en sont donné à coeur joie dans le jardin, les champs et les bois aux alentours pour cueillir des bouquets de fleurs sauvages, jouer à cache-cache, construire une cabane, ramasser de l’herbe pour approvisionner les écuries, faire voler un cerf-volant, ou jouer au traditionnel palet avec leur grand-père. Du matin jusqu’au soir, en bottes ou en pyjamas, ils étaient dehors, souvent encadrés par Alice et Soline qui ont joué le rôle de petites baby-sitters le temps d’un week-end…

Et les tiques me direz-vous?
Elles pullulent dans la région, mais heureusement que j’avais pensé à glisser une pince spéciale dans ma trousse à pharmacie, elle a bien servi!

Le vendredi, nous avons même profité d’une météo plus clémente pour tester la piscine chauffée du côté du Cottage (nous nous y sommes rendus en voiture mais nous aurions aussi pu louer des vélos).

70 ans et 40 ans de mariage, une belle fête d’anniversaire

Se retrouver au Domaine de la Trigalière, c’était surtout pour nous l’occasion de fêter les 70 ans de Papa et les 40 ans de mariage de mes parents. Deux dates, deux âges qui ne nous laissent pas indifférents… Réaliser que les années passent et que nos parents sont toujours vaillants après bien des épreuves pourtant, c’est éprouver une immense gratitude et vouloir profiter de chacun de ces instants précieux en famille. Nous avions déjà eu la chance de nous réunir pour les 70 ans de Maman fin 2016 à Carnac (j’avais écrit un article à lire ici).
Pour l’anniversaire de Papa, nous avions convenu avec mes trois soeurs de préparer les cadeaux et le repas du midi par nos propres moyens, plutôt que de faire appel à un traiteur ou d’investir dans un gros cadeau commun. Au final, le résultat était au-delà de nos espérances et Papa très ému!

Minimalisme côté déco:

deux guirlandes lumineuses et des ballons de baudruche
Gourmandise côté gâteau:

un fraisier home made
Créativité côté cadeaux:

un carnet de souvenirs écrit à 4 mains et un cadre-photo

Les mots de Soline, 10 ans

« Bon anniversaire Palic ! Tu fêtes tes 70 ans. Le chiffre est gros mais ce n’est pas important. Ce qui est important, c’est que tu sois heureux. Heureux d’être avec nous, avec tes filles, tes petits enfants… et ta Malusia. Tout ce bonheur, je souhaite que tu le gardes tout le reste de ta vie. Un milliard de bisous »

Une dernière promenade…

Le dernier jour, nous avons laissé les filles avec leurs cousins pour nous perdre dans les bois avec Mickaël. Nous n’avons pas croisé d’animaux ni leurs traces d’ailleurs, mais ce qui nous a frappé, c’est la pureté offerte par le spectacle de cette nature après la pluie: des chemins propres, des troncs d’arbres en bonne santé, des fougères en pleine croissance, pas un déchet qui traine… Jamais je ne m’étais promenée dans un bois aussi bien entretenu!

Après ces quatre jours perdus en pleine campagne, j’ai mis du temps à reprendre mes marques en ville… Au final, il me restera de très beaux souvenirs de nos moments passés là-bas, et de nombreuses photos que je dois encore trier pour réaliser un album pour Papa.

Si vous voulez en savoir plus sur le Domaine de la Trigalière, je vous invite à consulter leur site internet ici. De notre côté, nous avons déjà réservé (une maison plus grande) pour les 80 ans et les 50 ans de mariage!

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Vous aimerez aussi...