1 an du blog: rétrospective et coulisses

Il y a tout juste un an, mon blog voyait enfin le jour… Non sans une certaine fierté, je reviens aujourd’hui en images sur cette année de blogging, entre rencontres, évènements et coulisses.

blog

Je l’avais évoqué dans de précédents articles, le blog est plus qu’un passe-temps personnel, il représente un véritable projet professionnel, celui vers lequel je tends grâce aux talents que j’ai développés ces dernières années. Car en plus d’être un espace de liberté d’expression pour y poser mes mots et mes photos, le blog est aussi la vitrine de ma future petite entreprise. Bien au-delà de son contenu (art de vivre, douceur angevine, famille, escapades et jolies choses), il est à lui seul un support où j’ai enfin trouvé à valoriser tous mes domaines de prédilection personnelle et de compétences professionnelles : la photo, la créativité et l’écriture bien sûr, mais également l’événementiel, la communication visuelle, la recherche iconographique, la rédaction de contenu, la promotion du territoire et le marketing relationnel.

Mais avant d’aborder les projets d’avenir, revenons un peu sur l’année écoulée en quelques chiffres si vous voulez bien… Car « Marie-Anne en 2 mots« , c’est une identité et c’est aussi depuis un an:

  • 695 abonnés sur Instagram
  • 500 visiteurs mensuels sur le blog
  • 85 abonnés sur Facebook
  • 64 articles publiés
  • 5 heures moyennes de travail en amont de chaque article
  • 1 atelier photo en cours d’animation
  • 1 projet d’édition en cours de réflexion.

En moyenne, sachez que je peux passer entre 5 à 10 heures de travail sur un seul article, car avant de le publier, je consacre du temps aux étapes suivantes (habituellement très pratiquées dans mon précédent métier d’iconographe): tri et sélection des photos, retouche, archivage, renommage des fichiers, import, mise en page et rédaction, sans compter la prise de vue, le travail de recherche documentaire et la relecture bien sûr… Côté fréquence, j’ai pris le rythme d’une publication par semaine sur le blog, mais je publie aussi une actualité quotidienne sur les réseaux sociaux, et notamment sur ma galerie Instagram qui compte aujourd’hui 1500 publications, soit 2 photos postées par jour en moyenne depuis 2 ans et demi. Mais où se trame tout ce travail de blogging me direz-vous ?

Un bureau créatif à mon image

Si je prends autant de plaisir à écrire et mettre en images (sans oublier le backstage fastidieux mais nécessaire du tri et de l’archivage de mes nombreuses photos), c’est aussi grâce à l’environnement créatif dont je bénéficie. Dans le coin bureau que j’ai personnalisé ces derniers années (si vous saviez à quoi il ressemblait avant!), m’entourent tout ce qui peut stimuler ma créativité: des mots doux, de la belle papeterie, des cartes de visite, des messages positifs, des jolis souvenirs, des boîtes aux teintes pastelles, des photos (au format polaroïd pour la plupart), des magazines de lifestyle et de déco, des livres (pour l’essentiel des éditions Eyrolles sur la photo ou le blogging), et bien sûr, un très bon outil de travail (merci Apple!). Le tout dans un esprit scandinave et aux teintes douces, à l’image de ce que j’aime.

 

Une présence assidue sur Instagram

Revenons aux réseaux sociaux. Car être présente sur le blog n’est pas suffisant. Pour être visible et acquérir de la reconnaissance d’un point de vue professionnel, il me faut avant tout développer du contenu sur les réseaux sociaux. Et de cela non plus je ne manque pas, moi qui aime prendre des photos tous les jours! Il faut dire que le réseau social Instagram a joué un grand rôle dans la genèse de mon blog (j’en parle davantage dans un de mes tous premiers articles, à retrouver ici). Mais pour exister dans le joli petit monde d’Instagram et se faire une place parmi les autres blogueuses, il faut savoir jouer des coudes et imposer son propre style. Pas si facile quand on n’est ni créatrice avec des créations à mettre en avant, ni commerçante avec une boutique à valoriser par exemple… Grâce à mes propres réglages photo et mes hashtags personnalisés, je me suis créé un univers iconographique où j’aime parler de ma ville et montrer les jolies choses du quotidien, en défendant le bon goût et en préservant une certaine authenticité. Même si le nombre d’abonnés peine encore à atteindre la barre des 1000, qu’il est toujours difficile de comptabiliser 100 likes sur une photo, l’engagement de ma communauté commence à être visible: je reçois régulièrement des petites commentaires de particuliers ou professionnels qui louent la qualité et le caractère inspirant de mon contenu. Quelle reconnaissance pour moi qui met tant de coeur à l’ouvrage!

La créativité, c’est de la magie.

Il ne faut pas l’examiner de trop près. »

Edward Albee (dramaturge américain)

Ainsi, il arrive souvent qu’on vienne me demander quelles sont mes astuces pour sublimer en photo tel ou tel objet, paysage, instant… Et là, je dois dire que mon passé professionnel dans l’image y fait beaucoup (j’en parle dans un précédent article ici), mais qu’il y a aussi une part de créativité que je ne peux expliquer. Cette part de créativité qui m’amène tout doucement vers le stylisme photo: j’aime prendre le temps d’installer un décor, de disposer les objets, de réaliser une mise en scène et d’en capturer l’image la plus parfaite possible. Ci-dessous, je vous montre quelques exemples de réalisations pour lesquelles je n’ai pas compté mon temps, même si les retours Instagram n’étaient pas à la hauteur… mais les objets reçus, achetés, les messages que je voulais faire passer, eux, avaient à mon sens beaucoup de valeur. Et parfois même, j’ai eu le plaisir de voir mes photos repostées par certaines marques (comme celle ci-dessus réalisée pour le thé glacé de Løv Organic cet été).

Et puis cette première année en tant que blogueuse, j’ai pris beaucoup de plaisir à échanger sur Instagram autour de nombreux sujets (bonnes adresses, évènements à Angers, loisirs etc…) avec certain.e.s de mes abonné.e.s. Comme cela se pratique souvent sur ce réseau social,  j’ai même organisé plusieurs concours: pour fêter les 500 abonnés à Pâques, j’ai fait gagner une light box, pour les 600 abonnés en juin, deux sacs « Shopping à Angers » , et pour le plaisir, deux places pour le ballet « Gisèle » en juin également. Une façon de fidéliser les abonnés et de créer du lien. D’ailleurs, le dernier concours est toujours d’actualité, alors foncez vite sur ma galerie Instagram ou ma page Facebook si vous souhaitez gagner des entrées au Salon ID Créatives 😉

 

De nouveaux réseaux angevins


(photo Jordane Chaillou)

Angevine depuis 2002, je ne connaissais pourtant aucune blogueuse de ma ville avant l’année dernière! C’est avec les Instagramers angevins que tout a commencé, un soir d’octobre 2016, au Centre de Maintenance du Tramway: une rencontre (instameet) avait lieu pour partager autour de la photo, pro ou amateur, dans un lieu emblématique angevin (j’en parle dans un précédent article ici). En échangeant avec Julien, Erika puis Mathilde, je ne savais pas que c’était le début d’une nouvelle aventure qui commençait pour moi. Ce soir là j’ai fait de bien jolies rencontres…

Car travailler chez moi devant mon iMac ou pianoter sur l’écran de mon iPhone 6S, c’est agréable, mais j’aime aussi le contact humain. Je ne la remercierai jamais assez, mais c’est grâce à Mathilde, blogueuse et graphiste rencontrée lors de cette instameet, que la mise en forme de mon blog a pu voir le jour telle que je l’imaginais, et que je sais maintenant vers qui me tourner quand je me pose des questions techniques! C’est aussi grâce à Mathilde que je me suis impliquée dans l’animation de certains évènements cette année, notamment avec l’association angevine Confluences Créatives, que j’ai fait la connaissance d’autres angevines partageant la passion de notre ville et du blogging, et ainsi rencontré la joyeuse équipe du magasin Zôdio, partenaire officiel des blogueuses angevines!

Des invitations à des évènements

Et puis grâce au réseau des blogueuses angevines et à Instagram notamment, petit à petit je me suis fait connaitre et j’ai reçu en tant que blogueuse, des invitations à venir inaugurer des boutiques, animer des évènements ou même y faire des photos.  Pour une blogueuse débutante, c’est rentrer par la petite porte dans le monde des influenceurs.ceuses, c’est recevoir une forme de reconnaissance. Pour moi, c’est surtout l’occasion de faire plus ample connaissance avec les acteurs économiques et culturels du territoire et de développer des relations approfondies avec des commerçants angevins dont je partage certaines valeurs. Ci-dessous, je vous retrace les principaux évènements angevins auxquels j’ai eu l’honneur de participer cette année.

Vide-dressing de l’association Confluences Créatives, janvier 2017

 

Inauguration de la boutique Palais des Thés, juin 2017

Inauguration de la boutique Comptoir des Cotonniers après travaux, septembre 2017

Soirée à la boutique Cyrillus pour les 40 ans de la marque, septembre 2017

Blog’ZDay, journée des blogueuses et créatrices angevines chez Zôdio, octobre 2017

 

Inauguration de la boutique Bensimon, octobre 2017

 

Des partenariats variés mais cohérents

C’est le débat qui anime en ce moment la planète Instagram: des blogueuses que j’aime suivre sont attaquées pour avoir publié du contenu sponsorisé sans en avoir fait mention. Certain.e.s de leurs abonné.e.s leur reprochent de manquer de sincérité dans l’approche de certaines produits ou marques qu’elles mettent en avant sur leurs blogs et réseaux sociaux. Pour ma part, je pense en toute humilité que les blogueuses et entrepreneuses créatives qui souhaitent faire de leur identité un business (comme c’est mon cas !) n’ont pas à rougir d’accepter voire même de rechercher des partenariats, tant que ceux-ci correspondent à leur univers bien sûr. Une blogueuse mode qui défendrait un robot de cuisine est le parfait contre-exemple (caricatural j’en conviens). Même lorsqu’il s’agit de « marketing relationnel », à mon sens un contenu sponsorisé n’empêche pas le partage ni le soutien à la création, tant que cela reste sincère.
Alors quand cette année, j’ai moi-même reçu certaines propositions de partenariats qui présentaient un intérêt pour l’image de mon blog, je l’ai pris comme une petite consécration: une belle occasion pour moi de me situer dans l’échange de services et de visibilité, mais surtout de tester des produits ou d’écrire/ illustrer du contenu pour des partenaires sélectionnés, tout en préservant la cohérence de ma ligne éditoriale. Je vous présente ci-dessous les six partenariats que je suis fière d’avoir mis en place ou acceptés depuis la création de mon blog: à vous de juger si ceux-ci collent à mon univers…

Article « Une balade angevine kidsfriendly » pour le collectif Angers Lovers, janvier 2017

Article pour le Festival « Cirques » au Théâtre le Quai à Angers, avril 2017

Shootings photos pour la créatrice angevine Miss Kika Couture, mars et avril 2017

Création de visuels sur ma galerie Instagram pour la Compagnie du Blanc, juin 2017

Article et signature d’une convention de partenariat avec Loire Odyssée à Saint-Mathurin-sur-Loire, août 2017

Article pour le Sofitel Thalassa Sea & Spa à Quiberon, octobre 2017

 Un atelier photo en cours d’animation

Enfin, ayant reçu beaucoup de demandes ces derniers mois sur mes trucs et astuces pour faire de belles photos avec un smartphone, j’ai réalisé un livret illustré regroupant mes conseils autour du stylisme photo, de la prise de vue et de la retouche photo. Ce livret m’a coûté de nombreuses sessions de mise en page avec Mathilde (dont je vous parle plus haut), et il m’est précieux car il représente un projet d’édition que j’espère pouvoir développer dans les mois qui suivent. Il a été mon support pour animer un premier atelier lors de la Blog’Zday chez Zôdio Angers en octobre dernier.

D’ailleurs, pour celles et ceux qui l’ignorent encore, sachez qu’avec d’autres blogueuses, j’ai été sélectionnée par le Corner « Girl Power » du Salon ID Créatives qui se tiendra au Parc Expo à Angers pour animer mon prochain atelier photo , où je vous attends évidemment nombreux.euses. Vous pouvez retrouver quelques infos ci-dessous et sur la page Facebook de l’évènement ici.

Voilà, j’espère que vous en aurez appris davantage sur mon statut de blogueuse, à travers cette rétrospective de ma première année de blogging, et grâce aux coulisses du blog que je vous ai dévoilées en images. A l’issue de cet article, une question restera peut-être en suspens: « Oui mais comment comptes-tu t’y prendre pour en vivre un jour? ». Je réfléchis justement à l’idée de m’installer prochainement en tant qu’auto-entrepreneuse, autour des métiers suivants: rédactrice web, styliste photo ou digital freelance. Et si vous avez des suggestions, je suis preneuse! En attendant, je prends le temps de poser des jalons pour construire mon projet professionnel et vous remercie de votre patience…

Impose ta chance
Serre ton bonheur

Et va vers ton risque.

A te regarder, ils s’habitueront. »

René Char (poète et résistant)

Un grand merci à vous lecteurs et lectrices pour votre présence et votre soutien.

Marie-Anne

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Vous aimerez aussi...