Trois jours au festival des Accroche-Coeurs

Chaque année à Angers, à la toute fin de l’été, flotte dans la ville un parfum de fête enthousiasmant.

Le deuxième week-end de septembre, pendant 3 jours, le festival des Accroche-Cœurs envahit la ville avec des installations plastiques, des scénographies, des concerts et des spectacles. Et moi en tant qu’angevine fidèle au festival depuis 16 ans, je n’y échapperai pour rien au monde!

160906_accroche-coeurs_programme

Mais voilà deux ans que j’arpentais les rues du festival toute seule avec mes filles. Pour de tristes raisons, Mickaël était retenu à Chamonix loin de nous en 2014 et 2015. Alors cette année, j’ai voulu prendre comme une revanche sur le calendrier et j’ai bloqué tout le week-end pour que nous profitions à fond de la 18e édition de ce festival de rue, tous les 4.

Quelques jours auparavant, j’avais pu assister, place du Ralliement, aux préparatifs de Vortex-X qui s’activait à installer un tressage de bandelettes issues d’un déchet industriel entre la façade du Grand Théâtre et celle des Galeries Lafayette.

160906_accroche-coeurs_grand-thea%cc%82tre

Un vendredi soir à l’ouverture

Ce soir là, la météo était clémente, Alice et Soline bien disposées, nous avons donc décidé de nous rendre au festival des Accroche-Coeurs à vélos.

The place to be: le Village des Saveurs!

Point de ralliement des festivaliers, le Village des Saveurs, habituellement installé place La Rochefoucauld, l’était pour la première fois place de la Poissonnerie. Certes nous n’avons pas trouvé les fouées que les filles réclamaient de manger, mais nous avons pu admirer les décors de Sarah Quentin et déambuler dans les allées aux allures de guinguette géante.

160909_accroche-coeurs_village-saveurs_4160909_accroche-coeurs_village-saveurs_3160909_accroche-coeurs_village-saveurs_1160909_accroche-coeurs_village-saveurs_9160909_accroche-coeurs_village-saveurs_2160909_accroche-coeurs_village-saveurs_6

Pause gourmande au Quai des Carmes

La faim au ventre, nous avons traversé la Maine pour faire un crochet Quai des Carmes afin de déguster les fameuses fouées réclamées par Alice et Soline. Ces petites boules de pain cuites au four sont fourrées encore chaudes de rillettes, de champignons, de mogettes ou de beurre selon les régions, mais elles existent aussi en version sucrée (Nutella ou chocolat chaud), pour le plus grand plaisir des filles! Pour la petite histoire, la fouée est une spécialité culinaire de l’Anjou et de la Touraine.

160909_accroche-coeurs_quai-carmes_2160909_accroche-coeurs_fouee_3160909_accroche-coeurs_fouee_2

Cette année encore, nous avons eu le plaisir de retrouver les food trucks de la région ou d’ailleurs installés là-bas. Le quai des Carmes ressemblait ce soir là lui aussi à une guinguette géante, la foule en moins.

160909_accroche-coeurs_quai-carmes_foodtruck_3160909_accroche-coeurs_quai-carmes_foodtruck_2160909_accroche-coeurs_quai-carmes_foodtruck_1

Du rire et du show place Saint Eloi

Rassasiés, nous avons repris nos vélos, retraversés la Maine et sommes venus nous installer place Saint Eloi pour notre premier spectacle « Les amants du ciel » proposé par le couple d’italiens Mattatoio Sospeso.

Conseillé par Kidiklik, ce spectacle avait tout bon : au pied de notre belle tour Saint-Aubin et même sur ses parois, le couple nous a ravis avec ses numéros de cirque et d’acrobaties relevés par une dose d’humour, des ingrédients parfaits pour satisfaire les petits comme les grands !

Angers by night

Et puis nous avons repris nos vélos, retraversé la Maine une troisième fois, et avons découvert sur l’esplanade Dumesnil à coté du Théatre Le Quai, la chevauchée fantastique proposée par la Compagnie des Quidams autour de ses « Fiers à cheval ». Un parfait moment de rêverie comme le montrent les photos…

160909_accroche-coeurs_dumesnil_chevaux_1160909_accroche-coeurs_dumesnil_chevaux_4160909_accroche-coeurs_dumesnil_chevaux_3

Même pas fatigués, nous avons fini la soirée au Forum situé juste à côté. En partenariat avec le Quai, la compagnie Kiaï y proposait un spectacle autour du slameur Arthur Ribo et du musicien Victor Belin, et de quatre acrobates évoluant sur un plateau composé d’un mât et de quatre trampolines.
Interactivité avec le public, ferveur des danseurs et flow du slameur, ce spectacle au charme inédit a fini de nous convaincre tous les 4.

160909_accroche-coeurs_quai_acrobates_1

Riches de ces belles rencontres culturelles, nous sommes rentrés chez nous, admirant au passage les lumières et installations plastiques sur le pont de Verdun (Les tours veillent sur la Cité par Manu Kaleido).

160909_accroche-coeurs_pont-verdun_3160909_accroche-coeurs_pont-verdun_2160909_accroche-coeurs_pont-verdun_1160909_accroche-coeurs_village-saveurs_5

Un samedi après-midi en-dehors des sentiers battus

Alors que notre soirée du vendredi était plutôt consacrée aux spectacles, nous avons opté le samedi après-midi pour une déambulation dans la ville à la découverte des nombreuses installations plastiques.

Des origamis sur la Maine

En passant par le Quai Monge, nous avons marqué une pause devant une flottille de bateaux réalisés en couvertures de survie pliées façon origamis. A travers cette installation du « Nouveau Monde » , le collectif La petite semaine avait retenu le motif de l’Arche de Noé pour évoquer l’exil avec poésie et fausse naïveté… Un beau moment pour nous.

160910_accroche-coeurs_quai-monge_bateaux_2160910_accroche-coeurs_quai-monge_bateaux_4

Angers plage

Puis nous avons décidé de profiter d’un bon moment de détente sur les berges du Quai Ligny où se tenait « Apocalypse Beach », une guinguette familiale scénographie et animée par le Bastringue. Nous y avons dégusté une limonade bio et un jus de gingembre frais sur le ponton qui tanguait légèrement, tandis que les filles jouaient dans le sable à deux pas.

160910_accroche-coeurs_apocalypse-beach_10160910_accroche-coeurs_apocalypse-beach_8160910_accroche-coeurs_apocalypse-beach_7

Nous avons aussi eu le plaisir de découvrir la PAF mobile d’Aurélie, inaugurée pour l’occasion. Aurélie tient le salon de thé Un petit air de famille près du Jardin du Mail, et grâce à Ulule, elle a pu récemment financer un beau projet: un café des familles itinérant. Elle avait donc installé son estafette jaune face à la Maine, ainsi que des tables pour des ateliers et des jeux d’extérieur, dont un puissance 4 géant qui a beaucoup plu aux filles.

160910_accroche-coeurs_paf-mobile_2160910_accroche-coeurs_paf-mobile_8160910_accroche-coeurs_paf-mobile_4160910_accroche-coeurs_apocalypse-beach_jeu_2160910_accroche-coeurs_apocalypse-beach_jeu_1160910_accroche-coeurs_apocalypse-beach_5

Un dragon dans la fontaine du Quai Ligny

L’heure du goûter ayant sonné, nous sommes remontés au Village des Saveurs acheter de délicieuses crêpes que nous avons dégustées près de la fontaine du Quai Ligny redécorée pour l’occasion.

Création Accroche-Cœurs, Le Dragon de la compagnie ToutlToutim ne crachait pas du feu mais de l’eau d’un bleu lagon obtenue à partir de pigments naturels et biodégradables symbolisant la pureté et le renouveau. Les filles ont trouvé dommage, en repassant devant quelques semaines après, que cette installation n’ait pas été pérennisée!

160910_accroche-coeurs_fontaine-ligny_dragon_1160910_accroche-coeurs_fontaine-ligny_dragon_3160910_accroche-coeurs_fontaine-ligny_velos

Une anamorphose sur les marches de la Montée Saint-Maurice

Ensuite nous attendait un petit effort sportif puisque nous avons décidé d’emprunter la montée Saint-Maurice avec nos vélos !
Ce fut aussi l’occasion d’admirer la création Accroche-Cœurs « Carminamorphose » proposée par Lemilo, sorte d’anamorphose monumentale peinte sur les marches et contremarches de la montée Saint-Maurice, et inspirée par le chef d’œuvre « Le Chant du Monde » de Jean Lurçat dont la ville célébrait le cinquantenaire de la mort.

160910_accroche-coeurs_montee-stmaurice_lemilo_3160910_accroche-coeurs_montee-stmaurice_lemilo_2160910_accroche-coeurs_montee-stmaurice_lemilo_4

Une rencontre artistique inattendue

Enfin, pour finir ce bel après-midi de découvertes plastiques, nous sommes allés faire un tour au Jardin du Musée des Beaux-Arts où La rue du milieu proposait des séances de graff en live.

C’est ainsi que nous avons eu le plaisir de rencontrer le fameux plasticien Lemilo, dont les bombes de peinture multicolores étalées sur la pelouse ont fasciné Alice et Soline ! Elles ont pu le voir composer en direct ses propres couleurs.

160910_accroche-coeurs_jardin-mba_lemilo_graff_2160910_accroche-coeurs_jardin-mba_lemilo_graff_3160910_accroche-coeurs_jardin-mba_lemilo_graff_1

Un dimanche après-midi dans la douceur estivale

Le festival battait encore son plein et les spectacles continuaient le dimanche. J’ai pu motiver mes festivaliers un peu lassés de la foule et des vélos pour repartir faire un tour.

Des blasons dans la Doutre

Nous avons fait un bref passage par le bas de la rue Beaurepaire pour admirer l’installation « Les blasons de la joie de vivre » par la compagnie ToutlToutim.

160911_accroche-coeurs_blasons_1160911_accroche-coeurs_blasons_2

En attendant Mario…

Les filles ont dégusté des fouées sucrées Quai des Carmes en attendant le prochain spectacle. En fait, nous avions prévu d’assister au show de « Mario Queen of the Circus » et sommes arrivés à l’avance pour être sûrs d’être bien placés. Hélas, les spectateurs de la séance précédente ayant à peine bougé leur séant des marches surplombant la Maine, nous avons dû nous retrancher Cale de la Savatte pour espérer profiter des sketchs de Mario. Hélas, nous étions trop loins et avons fini par nous lasser de la foule. L’attente et le manque de place, c’est aussi ça le festival des Accroche-Coeurs!160911_accroche-coeurs_quai-carmes_fouee_2160911_accroche-coeurs_cale-savatte_2160911_accroche-coeurs_cale-savatte_1

Une belle fin d’après-midi

Alors nous avons déambulé sur le parvis du Théâtre le Quai, étonnamment vide, et Soline et Alice en ont profité pour répéter quelques acrobaties.

160911_accroche-coeurs_quai_enfant_2

160911_accroche-coeurs_quai_enfant_1

Puis nous avons retrouvé des copains au café du Port et notre dimanche s’est achevé dans la douceur angevine d’un soir d’été, à papoter autour d’un verre en bord de Maine.

160911_accroche-coeurs_cale-savatte_7160911_accroche-coeurs_cale-savatte_3160911_accroche-coeurs_cale-savatte_6

J’espère que ce petit bout de voyage au festival des Accroche-Cœurs vous aura plu. Pour ma part ce fut un réel plaisir de me remémorer cette balade angevine pour le blog! Je termine avec cette carte de Mathou qui illustre bien l’état d’esprit de ce beau week-end en famille.

160915_nantes_mathou_prendrelair

Vous aimerez aussi...