Echappées d’art 2018: levez les yeux!

Quand notre jolie ville d’Angers devient un musée à ciel ouvert lors des Echappées d’Art, forcément j’ouvre l’oeil (de mon iPhone!) pour vous proposer un tour d’horizon de ce parcours artistique urbain…

Pour cette troisième édition d’Echappées d’Art, le street art et les reproductions des musées ont de nouveau investi le centre-ville d’Angers, notamment grâce à l’intervention d’artistes internationaux. Je vous montre les nouveautés qui se sont invitées sur nos murs ces dernières semaines…

Le coucher de soleil de Tellas rue de l’Espine

Coup de coeur pour la fresque pop du street artist Tellas intitulée Sunset! En remontant cette petite rue pleine de charme, on découvre une façade haute en couleurs dont les motifs et les formes font discrètement écho au décor de tuffeau du Musée Pincé situé en face.

On aime:

les dégradés de couleurs d’un ciel crépusculaire qui illuminent notre ciel angevin

Les îles suspendues de Daniel Muñoz rue du Mail

échappées d'art

En remontant la rue du Mail, on ne peut échapper à la réalisation minutieuse de l’artiste espagnol Daniel Muñoz pour cette troisième édition d’Echappées d’art: des îles architecturées suspendues dessinées au crayon sous le titre « Dix sections ». Ouvrez les yeux, vous pourrez y apercevoir certaines maisons angevines à pans de bois, et peut-être même nos célèbres monuments historiques !

On aime:

le sens du détail et l’univers onirique inspiré du studio d’animation japonais Ghibli

Le répertoire végétal et animalier d’Hitnes

Street artiste et illustrateur italien, Hitnes développe très tôt un intérêt pour le monde naturel et les sujets animaliers. En écho à l’exposition « La grande parade des animaux » du Musée des Beaux-Arts, il réalise pour Echappées d’art deux fresques inspirées des dessins de l’ornithologue Jean-Jacques Audubon.

On aime:

la précision naturaliste et le clin d’oeil au soubassement végétal et animalier de notre célèbre tenture de l’Apocalypse exposée au Château d’Angers

Rue du Cornet

Place du Pilori

Autres échappées d’art à découvrir…

Echappées d’Art, c’est aussi :

  • des reproductions des oeuvres des musées d’Angers dans les vitrines du centre-ville
  • deux panneaux artistiques libres (PAL) où pourront s’exprimer librement quatre artistes locaux invités mais aussi tous les passants qui le souhaitent,
  • des fleurs en papier peint et une installation Promenade du Bout du Monde,
  • de drôles d’animaux en résine installés dans l’espace public tout l’été,
  • le tramway habillé par le graffeur Eltono à partir du 22 juin.

Et les palissades de chantier du Jardin des Plantes devenues matière à création dans une fresque imaginée par les étudiants en école d’art de notre ville et réalisée par Fishbrain:

Pour en savoir plus sur Echappées d’Art, je vous invite à vous rendre sur le site de la Ville d’Angers ici, et à (re)lire mon article sur l’édition 2017 ici (des fresques sont toujours visibles cette année). Bonne visite, et surtout, ouvrez l’oeil!EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Vous aimerez aussi...